Nos coordonnées

 

Adresse

3990, boulevard Masson,Québec, QC, G1P 1K3

 

Téléphone

Tél.

418-877-0883

Sans frais

1-877-877-0822

 

Courriel

info@aiguisopro.com

Modes de paiment

© 2015-2019 Aiguiso-Pro Inc.

Une création de Justin Michaud

Ce qui différencie Aiguiso-Pro Inc de ses concurrents

Étape 1

À l’achat, s’assurer que…

À l’achat, il est primordial de vérifier que les lames sont bien positionnées et qu'elles sont parallèles à l’axe des bottes. Un mauvais positionnement peut occasionner :

 

• des maux de pieds, de genoux ou de dos

• des chutes non provoquées

• des problèmes de virage

• des contre-performances

 

Aiguiso-Pro Inc rectifie le tout en effectuant le recentrage des lames, au besoin.

Étape 2

Notre profilage vous apporte…

Les berceaux sont souvent dépareillés d’un patin à l’autre et les profils des patins ne sont pas nécessairement calibrés spécifiquement pour le patineur.

 

Aiguiso-Pro Inc propose le profilage des patins; des profils uniques à Aiguiso-Pro Inc configurés selon votre physionomie, votre position et votre style, donc plus performants que ceux d’origine.

 

Avantages :

 

• deux berceaux identiques

• plus de vitesse en virage

• plus grande accélération

• moins de fatigue

• une plus grande mobilité

• plus de plaisir

Étape 3

Un aiguisage doit...

Un aiguisage approximatif avec une concavité trop prononcée nuit considérablement au patinage.

 

Aiguiso-Pro Inc réalise un aiguisage perpendiculaire dont la concavité est bien dosée en fonction des caractéristiques et des goûts du patineur. Cela procure plus de vitesse, de mobilité en virage et de stabilité en freinage.

 

Pour en savoir plus, communiquez avec nous à Québec pour découvrir la vraie performance de vos patins.

Principes physiques

L’équilibre du patineur

Sur la glace, les berceaux des patins agissent comme des assiettes fixées à un pendule. Lorsque l’assiette est bien positionnée au bout du pendule, le poids du patineur tend à centrer l’assiette avec le pendule et génère de la stabilité.

 

Pour obtenir cet équilibre, les deux assiettes doivent avoir des rayons identiques et des centres aux positions similaires d’un patin à l’autre, de manière à se retrouver dans le centre de masse du patineur.

 

Dans une situation idéale, les muscles stabilisateurs ne sont pas sollicités pour ramener le pendule au centre, mais seulement pour replacer le centre de masse du patineur après une perte d’équilibre. Toutefois, lorsque les deux assiettes ont des rayons et des centres différents, ce qui est fréquent, les résultantes des forces ne sont pas les mêmes sur chaque patin et les muscles stabilisateurs doivent travailler constamment à des intensités variables pour contrer le phénomène.

 

Ceci peut entraîner de la fatigue prématurée et des risques de blessures.

 

La trajectoire des patins

Lorsque le patineur est en action, les patins sont pratiquement toujours inclinés de façon plus ou moins prononcée selon la phase de patinage. À ce moment, ce sont la forme et la position des berceaux qui contrôlent la trajectoire des patins. Le patineur oriente le patin et celui-ci l’amène dans la direction désirée.

 

Ainsi, si les berceaux des patins sont différents, cela implique que deux patins placés dans la même direction, lors d’un virage par exemple, n’adopteront pas exactement la même trajectoire. L’un d’eux pourrait soit s’éloigner légèrement du patineur, soit revenir vers l’intérieur.

 

Une telle situation augmente les risques de blessures, surtout à l’aine, des pertes de vitesse, des chutes non provoquées et cause davantage de fatigue puisque les muscles stabilisateurs sont très sollicités.